Sarkozy risque encore de rater le dalaï-lama

- ©2008 20 minutes

— 

Verra ? Verra pas ? La rencontre entre Nicolas Sarkozy et le dalaï-lama n'aura certainement pas lieu le 10 décembre, comme cela était envisagé par la France. Du côté du leader tibétain, on assure ne pas avoir reçu d'invitation officielle écrite. De l'autre, la présidence française affirme que le chef de l'Etat recevra bien le chef spirituel s'il est présent à une cérémonie regroupant des Prix Nobel de la paix, à l'occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme le 10 décembre.

Mais la rencontre paraît de toute façon peu probable. Les représentants du dalaï-lama en France ont en effet déclaré que ce dernier serait en Pologne ce jour-là, mais ont précisé que les deux hommes pourraient se voir autour de cette date.

L'absence de rencontre entre Nicolas Sarkozy et le leader tibétain à l'occasion de sa visite en France en août avait été critiquée, certains soupçonnant les autorités françaises de ne pas vouloir fâcher la Chine. Carla Bruni-Sarkozy avait finalement participé à une cérémonie bouddhiste avec le dalaï-lama, en présence du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et de la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme, Rama Yade.