Cinq ans de radars et «11.000 vies» épargnées

SECURITE ROUTIERE Ils sont aujourd'hui plus de 2.000, fixes et mobiles, sur les routes françaises...

Avec agence

— 

Le Premier ministre François Fillon a confirmé mercredi la mise en place sur les routes de 500 nouveaux radars par an pendant 5 ans et annoncé une série de mesures visant à renforcer la lutte contre l'alcool au volant.
Le Premier ministre François Fillon a confirmé mercredi la mise en place sur les routes de 500 nouveaux radars par an pendant 5 ans et annoncé une série de mesures visant à renforcer la lutte contre l'alcool au volant. — Pierre Andrieu AFP/Archives

Ols agacent, coûtent cher, sont contestés, voire même sabotés... Mais les radars, qui fêtent leurs cinq ans ce vendredi, auraient permis d'épargner «11.000 vies» et d'éviter «150.000 blessés», selon la Sécurité routière. Et pour cause: une baisse de 10% des vitesses moyennes a été observée.

«On avait une tendance à la baisse de 2% du nombre des tués sur les routes, avec les radars, on passe subitement à une tendance à la baisse de 10%», explique Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière.

Plus de 2.000 machines en service

Même tonalité chez Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, pour qui «les radars ont permis une modification du comportement des conducteurs». Et elle cite le contre-exemple des motards, qui «n'ont pas bénéficié des mêmes bons chiffres sur l'accidentalité parce que les radars en position flash arrière ont été mis en place seulement en 2005».

Les radars sont le symbole de la nouvelle politique de sécurité routière impulsée par Jacques Chirac en 2002. Au 15 septembre 2008, 2.112 machines étaient en fonctionnement (2/3 fixes, 1/3 mobiles) sur les routes françaises. 500 supplémentaires doivent être déployées chaque année jusqu'à 2012 pour arriver à l'objectif de moins de 3.000 morts sur les routes d'ici la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Bientôt les feux rouges et la distance de sécurité

En cinq ans, 25.604.234 PV ont été envoyés (lire encadré). En 2007, 52% des avis de contravention édités par le dispositif du contrôle sanction automatisé (CSA) provenaient de radars fixes (3.654.380 avis de contravention), le reste des radars mobiles. Sur les neuf premiers mois de 2008, le taux diminue légèrement, à 48,6% (3.126.689).

Mais ce n'est pas fini. De nouvelles machines automatiques enregistrant le non respect des feux rouges et des interdistances de sécurité devraient aussi être installées l'année prochaine.

Débat: Les radars ont-ils vraiment porté leurs fruits? Les amendes sont-elles trop chères? Les nouvelles mesures pour les feux rouge et la distance de sécurité vous paraissent-elles nécessaires?

Plainte L'association «40 millions d'automobilistes» a déposé récemment devant la Cour européenne des droits de l'Homme une plainte contre l'Etat français, qu'elle accuse de gestion abusive des PV. L'association conteste «l'obligation faite à tout automobiliste français de s'acquitter du montant de l'amende due avant de pouvoir entamer quelque démarche de contestation que ce soit».