8.000 demandeurs d'emploi supplémentaires en septembre

EMPLOI Christine Lagarde parle d'une «hausse contenue»...

Avec agence

— 

20 Minutes

Le nombre de chômeurs inscrits à l'Anpe en catégorie 1, qui sert de baromètre officiel, a enregistré une hausse de 0,4% (+8.000) en septembre par rapport à août, et de 0,8% sur un an, selon un communiqué du ministère de l'Economie publié jeudi.

Fin septembre 2008, 1.957.600 demandeurs d'emploi étaient inscrits à l'ANPE dans la catégorie 1, qui sert de baromètre officiel depuis 1995, et qui ne retient que les personnes cherchant un emploi à temps plein en CDI et n'ayant pas travaillé plus de 78 heures dans le mois écoulé.

Sur un an, la tendance à la baisse des inscriptions à l'ANPE que l'on observait depuis 2005 s'est renversée et le nombre de demandeurs d'emploi est en hausse de 0,8% par rapport à septembre 2007 (+2% pour les hommes, -0,5% pour les femmes).

Une hausse contenue

La ministre de l'Economie et de l'Emploi, Christine Lagarde, a estimé jeudi que l'augmentation du nombre de demandeurs d'emplois était une «hausse contenue» qui «justifiait pleinement l'ensemble des mesures» sur l'emploi annoncées par Nicolas Sarkozy mardi dans les Ardennes.

Estimant que «45.000 personnes au sein de Pôle emploi étaient en mobilisation complète avec des périodes de formation qui ont commencé et vont se développer à marche accélérée», Christine Lagarde a évoqué un «branle-bas de combat sur la réduction des premiers temps de chômage.»

Selon elle, il s'agit de «prendre en charge les demandeurs d'emploi dès leur inscription et les remettre sur les rails de la formation et du développement de la confiance le plus vite possible».


La hausse du chômage des jeunes due à la fin de l'été


Sur le «redressement plus net du chômage des jeunes à +1,4%" en septembre, la ministre a estimé qu'il était «sans doute dû à une fin de période estivale». Elle y voit également "le signe de fins de CDD, de fins de mission d'intérim et de licenciements". «Ce sont les plus récemment entrés qui sont les premiers à sortir», a-t-elle expliqué.

La septième hausse mensuelle

Depuis le début de l'année, c'est la septième hausse mensuelle des inscriptions à l'ANPE, après janvier (+0,7%), mars (+0,4%), mai (+0,3%), juin (+0,2%), juillet (+0,1%) et août (+2,2%), et la cinquième hausse consécutive depuis le mois de mai.

Les 8.000 chômeurs supplémentaires en septembre avaient été révélés jeudi par I-télé et le Canard Enchaîné.