La Courneuve, regrets à la barre

- ©2008 20 minutes

— 

L'un des trois jeunes impliqués dans la fusillade qui a tué un enfant de 11 ans, en 2005 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), a estimé hier devant les assises de Bobigny qu'il « aurait dû laisser » son voisin « faire sa vie avec [sa] soeur », plutôt que de prendre part à la série de provocations et de tensions à l'origine du drame. C'est au cours d'une altercation entre les familles respectives d'un couple d'amoureux que Sid-Ahmed, qui lavait la voiture de son père devant son immeuble, a été mortellement touché par une balle de revolver.