La crise aura- t-elle raison du congrès du PS ?

- ©2008 20 minutes

— 

« Le monde est en plein bouleversement et le congrès suit, clopin-clopant, sa petite route, comme si de rien n'était. » Le socialiste Malek Boutih a manié l'ironie, hier, pour réclamer, en raison de la crise financière, le report du congrès de son parti, prévu du 14 au 16 novembre à Reims. L'ancien président de SOS Racisme, proche de Julien Dray, suggère à François Hollande d'aborder le sujet au prochain bureau national du PS.

« Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de reporter, au contraire, un débat essentiel pour la gauche et donc pour l'avenir de notre pays », a réagi Ségolène Royal. Pour Razzye Hammadi, un report serait un « aveu d'échec » pour le PS.