Les victimes de l'amiante défilent à Paris

- ©2008 20 minutes

— 

Comme chaque rentrée depuis quatre ans, Andeva a appelé les victimes de l'amiante à manifester dans les rues de la capitale. Près de 6 000 manifestants, selon l'association, ont réclamé un « procès pénal de l'amiante », alors que près de 3 000 personnes en meurent chaque année. Samedi, Rachida Dati, la garde des Sceaux, a affirmé avoir « triplé » les moyens d'enquête sur les affaires d'amiante, ce que conteste l'Andeva.