Agression à Ajaccio: le caractère raciste reconnu par la justice

CORSE Trois jeunes d'origine maghrébines ont été attaqués, vendredi, au fusil...

Avec agence

— 

Trois adolescents d'origine maghrébine ont été blessés, dont un sérieusement à l'oeil, par quatre tirs de fusil de chasse, vendredi vers 22h30, dans un quartier populaire sur les hauteurs d'Ajaccio, dans ce qui semble être une agression à caractère raciste.
Trois adolescents d'origine maghrébine ont été blessés, dont un sérieusement à l'oeil, par quatre tirs de fusil de chasse, vendredi vers 22h30, dans un quartier populaire sur les hauteurs d'Ajaccio, dans ce qui semble être une agression à caractère raciste. — Stephan Agostini AFP
Deux hommes en garde à vue et soupçonnés d'avoir blessé trois jeunes maghrébins au fusil de chasse vendredi soir à Ajaccio vont être déférés au parquet. Ils sont accusés d’avoir proféré des «menaces à caractère raciste» avant la fusillade, a annoncé dimanche José Thorel, le procureur d'Ajaccio.

«L'enquête sur la fusillade a révélé qu'une dizaine de jours auparavant, des menaces à caractère raciste avaient été commises par les individus placés en garde-à-vue», a indiqué le procureur lors d'une conférence de presse.

«Emprise de l'alcool»

Les deux hommes vont être déférés à 18h au parquet d'Ajaccio pour «menaces de mort et menaces de violence sur des personnes à caractère raciste», a précisé le magistrat qui a demandé leur placement sous mandat de dépôt.

L'homme de 44 ans, interpellé rapidement après les faits, est connu dans le quartier pour «des faits et des propos à connotation raciste», a souligné José Thorel. Il a déjà été condamné à quatre reprises pour «des faits de violence aggravée, délit de fuite après un accident de la circulation, conduite sous l'emprise de l'alcool», a-t-il ajouté.

Tentative de meurtre

Le suspect nie avoir participé à la fusillade et se dit victime «de malveillances de la part de la communauté maghrébine, a précisé le magistrat. L'enquête pour tentative de meurtres n'a pas permis de rassembler suffisamment de preuves pour incriminer les deux gardés à vue, a expliqué le procureur. Néanmoins des indices laissent penser qu'ils peuvent être impliqués soit directement soit à titre de complice, a-t-il dit.

Selon la même source, l'adolescent le plus sérieusement blessé lors de la fusillade devrait être transféré sur le continent dans les prochains jours afin d'extraire le plomb qui s'est fiché dans son globe oculaire. Boxeur confirmé dans un club ajaccien, son parcours sportif risque d'être compromis en cas de mutilation.
 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.