Le plaignant de l'affaire Jean Sarkozy en appel

JUSTICE Condamné pour «procédure abusive», il crée un comité de soutien…

A.L.

— 

La comparution devant le tribunal correctionnel de Paris d'un des fils de Nicolas Sarkozy soupçonné d'un délit de fuite en scooter et de dégradation de bien a été reportée au 4 décembre, a ordonné mardi le tribunal.
La comparution devant le tribunal correctionnel de Paris d'un des fils de Nicolas Sarkozy soupçonné d'un délit de fuite en scooter et de dégradation de bien a été reportée au 4 décembre, a ordonné mardi le tribunal. — Thomas Coex AFP

«C'est le soutien populaire qui m'a convaincu de faire appel», a déclaré M'Hamed Bellouti dans une interview accordée ce vendredi au site «Le Post». Car ce mercredi, le tribunal de Paris a non seulement relaxé Jean Sarkozy accusé d’un délit de fuite à scooter lors d’un accrochage à Paris en 2005, mais il a aussi condamné le plaignant à payer 2.000 euros au fils du président de la République pour «procédure abusive et téméraire».

Un soutien moral

«Je veux que la Cour d'appel annule les dommages et intérêts», a-t-il précisé. Son avocat, maître Christophe Launay, a indiqué sur le même site que «l’appel sera formé le 8 octobre». «On ira devant la Cour d'appel à une date que l'on communiquera dans quelques semaines», a précisé l’avocat.

M'Hamed Bellouti a aussi annoncé sur «Le Post» la création d’un comité de soutien moral et financier inspiré par les témoignages qu’il a reçus et qui l’ont encouragés à faire appel: «Ce soutien moral m'a fait chaud au cœur. A défaut d'être soutenu par des politiques qui ne se sont pas manifestés...», a-t-il conclu.