Perpétuité confirmée pour Pierre Bodein

Ludovic Meignin - ©2008 20 minutes

— 

La cour d'assises du Haut-Rhin a condamné hier soir en appel Pierre Bodein, 60 ans, à la perpétuité avec une période incompressible de trente ans. Les jurés ont suivi en cela les réquisitions de l'avocat général, Philippe Vannier. A son énoncé, les parties civiles avaient les larmes aux yeux. Pierre Bodein dispose de cinq jours pour se pourvoir en cassation.

Avant que les jurés ne se retirent pour délibérer, l'accusé avait déclaré être « totalement innocent et étranger » aux faits pour lesquels il comparaissait, à savoir trois meurtres sanglants commis en 2004. Lors de sa plaidoirie, son défenseur, Me Renaud Bettcher, s'était notamment attardé sur l'enquête en dénonçant « la logique malsaine intrinsèque » d'un dossier « à charge ». L'avocat s'était étonné que l'ADN d'une des victimes, Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, ait finalement été retrouvé dans la voiture de Pierre Bodein alors qu'une première expertise, quelques jours plus tôt, n'avait rien donné. « L'ADN n'est pas la reine des preuves, il peut être déplacé, changé » par « quelqu'un susceptible d'avoir commis ces crimes et d'en faire porter le chapeau à Pierre Bodein », avait-il lancé aux jurés, avant de les exhorter à l'acquitter.