L'environnement peut nuire à la santé

Yaroslav Pigenet - ©2008 20 minutes

— 

L'augmentation du nombre de cancers observée en France depuis vingt ans est-elle liée à des changements de notre environnement ? Proba­blement en partie, admet le rapport d'experts « Cancer et environnement », présenté hier par l'Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail) et l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Les chercheurs ne se fondent sur aucune expérience nouvelle, mais sur l'analyse de l'ensemble des données épidémiologiques publiées dans la littérature médicale.

En 2005, 320 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en France, une augmentation de plus de 90 % par rapport à 1980. Si l'on élimine les conséquences de l'accroissement et du vieillissement de la population, l'incidence des cancers a augmenté de 35 % chez les hommes et de 43 % chez les femmes.

Les experts de l'Inserm ont constaté que les neuf cancers les plus répandus semblent favorisés par plusieurs facteurs environnementaux : l'exposition prolongée à des agents physiques - comme la radioactivité ou les ondes électromagnétiques -, l'inhalation, le contact ou l'ingestion de certaines substances chimiques - comme l'amiante, les pesticides ou les solvants organiques. Toutefois, les chercheurs reconnaissent que « l'évaluation de l'impact des facteurs environnementaux reste souvent limitée en raison d'une insuffisance de données ». Pour quantifier rigoureusement ces effets, ils préconisent de mener de nouvelles études.