20 Minutes : Actualités et infos en direct
LOGEMENTPrêts-relais: Boutin lance un appel à la «clémence» des banques

Prêts-relais: Boutin lance un appel à la «clémence» des banques

LOGEMENTElle rejoint l'Afub qui avait tiré la sonnette d'alarme au sujet de 30.000 foyers qui pourraient être saisis de leur bien...
no caption
no caption -  AFPTV
Avec agence

Avec agence

L’appel de l’Afub a-t-il payé? La ministre du Logement Christine Boutin a lancé jeudi un appel à la «clémence» des banques envers les ménages qui ont souscrit un crédit-relais pour un logement mais qui ne parviennent pas à revendre dans les délais leur ancien logement en raison de la crise immobilière.


«Je lance un appel à la clémence des banques. Je leur demande en particulier de ne pas mettre en application les décisions judiciaires concernant la saisie des logements», a-t-elle déclaré à l'AFP en marge d'une visite à Avignon pour populariser son projet de loi sur le logement, qui sera présenté au Sénat le 14 octobre.


Rallonger les délais


Selon elle, «il faut rallonger les délais des crédits-relais pour réinstaller la confiance. Ce n'est dans l'intérêt ni du prêteur, ni de l'emprunteur qu'il y ait des problèmes».


Trente mille ménages sont concernés par ce problème, avait estimé mardi l'Association française des usagers de banque (Afub). L'Afub estime à 75.000 le nombre de prêts-relais accordés par les banques - pour une période de un ou deux ans maximum - aux particuliers qui se sont portés acquéreurs d'un nouveau logement sans avoir encore pu vendre l'ancien. Pour éviter les expropriations comme celles qui ont eu lieu aux Etats-Unis, l'association réclame un «moratoire» général sur les prêts-relais.


Sujets liés