Explosion de gaz à Belfort: un mort et trois blessés

ACCIDENT Une tentative de suicide serait à l'origine de l'explosion...

M. Gr. avec agence

— 

 Belfort, carte de situation.
 Belfort, carte de situation. — IDE

Deux policiers, un agent GDF et un sapeur-pompier ont été blessés lors d'une explosion de gaz survenue mercredi vers 14h30 à la suite d'une tentative de suicide dans un appartement du centre de Belfort, selon un premier bilan des pompiers. La personne qui aurait causé cette explosion pour mettre fin à ses jours, âgée de 30 ans, est décédée.

«Les pompiers ont été appelés pour une fuite de gaz rue Denfert-Rochereau, dans un appartement du quartier la Vieille-Ville-Le Fourneau, explique un officier du Codis de Belfort. Quand ils sont arrivés, cette maison à deux étages a été soufflée. EDF a sécurisé la zone.»

Le rez-de-chaussée a été dévasté par l'explosion. Le premier étage, habité par un couple et un jeune garçon, a été fragilisé, mais les occupants sont indemnes. Ils devront être relogés.

«Effet blast»

Les quatre personnes ont été victime d'un «effet blast», ils ont été projeté par le souffle sur plusieurs mètres. On ne connaît pas encore la gravité de ses blessures, dans ce type d'accident, les lésions sont souvent internes, pulmonaires par exemple.

Mais selon le directeur départemental des services d'incendie et de secours, ils ne sont que légèrement blessées, et leur état n'inspire pas d'inquiétude. Ils sont en observation au Centre hospitalier de Belfort. Il n'y a pas de mesure d'évacuation, les dégâts de l'explosion étant circonscrits à la maison.

Les pompiers ont été prévenus par EDF de l'existence d'une fuite dans l'immeuble et se sont rendus sur place avec la police. Ils avaient également été informés des tendances suicidaires de l'occupant de l'appartement, qui avait menacé à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours. Le désespéré, tué dans l'explosio, a laissé dans son appartement des éléments évoquant son intention de se suicider, a expliqué le maire, Etienne Butzbac (MRC),