Martine Aubry «attend» Bertrand Delanoë

PS La maire de Lille estime qu'avec le maire de Paris, ils ont «l'essentiel en commun»...

avec agence

— 

Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a souhaité dimanche parvenir à un accord politique en vue du congrès du parti en novembre à Reims avec Martine Aubry et François Hollande, mais est resté évasif sur son positionnement vis-à-vis de Ségolène Royal.
Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a souhaité dimanche parvenir à un accord politique en vue du congrès du parti en novembre à Reims avec Martine Aubry et François Hollande, mais est resté évasif sur son positionnement vis-à-vis de Ségolène Royal. — Olivier Laban-Mattei AFP/Archives

Au PS, les grandes manœuvres continuent. Alors qu’un nouveau sondage* donne Bertrand Delanoë favori pour prendre la tête du PS, Martine Aubry en appelle également au maire de Paris. Dans une interview donnée dimanche au «Parisien-Ajourd’hui en France», la maire de Lille estime qu'elle-même et Bertrand Delanoë ont «l'essentiel en commun», assurant l’«attendre» en vue du prochain congrès de Reims.

«Bertrand a déposé sa candidature pour être premier secrétaire, ce qui est tout à fait légitime. Aujourd'hui, avec d'autres, nous travaillons collectivement. Il y a de la place autour de la table pour débattre. Nous avons l'essentiel en commun. J'ai envie de lui dire “Bertrand nous t'attendons”», déclare la maire de Lille.

«Pas d'exclusion»

Interrogée sur son rapprochement avec les partisans de Laurent Fabius, qui a suscité des critiques, Martine Aubry affirme avoir «une démarche de construction, pas d'exclusion». «L'heure n'est plus à dire “pas avec lui”, “untel d'abord” et “tel autre ensuite”, mais tous ensemble, comme nous l'ont demandé les militants à La Rochelle», assure-t-elle.

Bertrand Delanoë a officiellement déclaré sa candidature à la direction du PS, alors que Martine Aubry a engagé des discussions avec diverses forces du parti, sans dévoiler ses intentions. Un rapprochement semble actuellement en cours entre Bertrand Delanoë et François Hollande, premier secrétaire sortant, pour réunir une majorité au congrès de novembre.


* Sondage CSA/Le Parisien-Aujourd'hui en France
A la question «qui souhaitez vous voir occuper le poste de premier secrétaire», Delanoë obtient 32% (+3 sur le 20 août), contre 26% (-1) à Royal, et 23% Aubry (+7%).
Sondage réalisé par téléphone les 3 et 4 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 953 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas. Notice détaillée disponible à la commission des sondages.

>>> Les coulisses du PS racontées par les militants et les journalistes de 20minutes, en cliquant ici...