La mère du garçon de deux ans et demi trouvé seul à Marseille il y a deux semaines, a été placée en garde à vue dans la soirée de mardi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
La mère du garçon de deux ans et demi trouvé seul à Marseille il y a deux semaines, a été placée en garde à vue dans la soirée de mardi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. — AFP/Archives

MARSEILLE

«Je demande à Dieu et à la justice de me donner Mohamed»

La femme se présente comme la mère adoptive de l'enfant trouvé seul en août...

La jeune femme se présentant comme la mère adoptive du petit Mohamed, trouvé seul en août dans une cité de Marseille, a demandé samedi à la justice de lui rendre le garçonnet qu'elle affirme avoir recueilli légalement en Algérie et qu'elle considère comme "son fils".

"Je demande à Dieu et à la justice de me donner Mohamed. C'est moi la maman de Mohamed (...) Je demande à la justice de me donner mon fils", a déclaré Fatna, 33 ans, lors d'une rencontre avec des journalistes, à son domicile à Marseille.

L'enquête a révélé qu'elle n'est pas la mère biologique de Mohamed, deux ans et demi et elle a été mise en examen mercredi pour "simulation d'enfant".

Tests ADN

Ses quatre autres enfants dont des tests d'ADN ont prouvé qu'elle était bien leur mère biologique étaient présents à ses côtés. Ils avaient été confiés à l'aide sociale mais lui ont été rendus.

Fatna qui refuse que son nom de famille soit dévoilé, a une nouvelle fois affirmé qu'elle avait obtenu la garde de Mohamed de manière régulière en Algérie grâce à la "kalafa", une forme de recueil légal qui n'est toutefois pas reconnue en France.

"En Algérie, j'ai fait la "kalafa. J'ai demandé à ma soeur qu'elle me faxe les papiers", a-t-elle ajouté.

"Mohamed était malade et je l'ai soigné. Je touche rien pour Mohamed. Je le garde parce que je l'aime", a-t-elle ajouté.