L’UMP garde sa tête

POLITIQUE Le secrétaire général de l'UMP a affirmé avoir le soutien de Nicolas Sarkozy...

Avec agence

— 

L'UMP a estimé vendredi qu'"efficacité et justice sous-tendent les réformes" annoncées par Nicolas Sarkozy dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP).
L'UMP a estimé vendredi qu'"efficacité et justice sous-tendent les réformes" annoncées par Nicolas Sarkozy dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). — Dominique Faget AFP/Archives

«Pas de remaniement de la direction de l'UMP dans les temps prochains»; c’est ce qu’a affirmé ce jeudi soir Patrick le Devedjian, le secrétaire général de l'UMP, alors que l’ université d’été du parti commence ce vendredi. «Nous avons d'autres préoccupations«, a-t-il précisé sur France Info, à son retour de Syrie où il a accompagné Nicolas Sarkozy pour une visite de deux jours. A la question, «c'est votre garantie ou celle du chef de l'Etat?», Patrick Devedjian a répondu : «c'est celle du chef de l'Etat et c'est la mienne».

Il démissionne si le président lui demande

«J'ai dit et le répète, que le jour où le président de la République me demanderait ma démission, il l'aurait dans les deux minutes qui suivraient», a-t-il ajouté. Mais «j'ai la confiance du président de la République» et «je ne suis pas démissionnaire, ni maintenant, ni demain, ni dans les jours à venir», a-t-il insisté.

Sa place «n’est pas disponible»


Il a qualifié de «rumeurs intéressées, fallacieuses et malicieuses» les informations parues dans la presse sur son éventuel départ de l'UMP, précisant qu'il ne visait pas le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux, dont le nom a été cité pour le remplacer.

«Il a dit qu'il était à la disposition du président de la République, il a raison, moi aussi. Il n'a pas dit qu'il était prêt à prendre ma place, d'ailleurs elle n'est pas disponible».