Carla Bruni-Sarkozy omniprésente à la télé, mais surtout chantante

Anne Kerloc'h - ©2008 20 minutes

— 

Une rentrée médiatique en musique, sans trop de notes de politique. En septembre, Carla Bruni-Sarkozy a un planning télévisuel chargé : « Vivement dimanche prochain » ce week-end avec Michel Drucker. « La Musicale » de Canal+ le 22 septembre, « Taratata »... « Ce sont des émissions musicales habituelles pour nous, cela n'a rien d'extraordinaire », insiste sa directrice de promotion chez Naïve, Rebecca Hayat. Peu ou pas de questions sur la politique lui seront posées. Stéphane Saunier, directeur artistique de « La Musicale », souligne : « Les médias ont très peu parlé de son disque, plutôt du fait qu'elle est la première dame de France. Ce qui nous intéresse, c'est de rester sur la musique. En plus, elle ne va pas tourner cette année, alors c'est l'occasion de l'entendre. »

Au « Grand journal » de Canal+, dont elle sera rédactrice en chef le 18 septembre, elle devra composer avec une partie sur l'actualité. Etrange mélange ? « Elle assume parfaitement son identité d'artiste et de femme de président, estime Michel Denisot, donc il n'y aura pas de souci... »