Roselyne Bachelot a les Crocs, Act-up a les boules

Nadia Daam

— 

Roselyne Bachelot, chaussée de Crocs roses, à la sortie du conseil des ministres le 27 août 2008
Roselyne Bachelot, chaussée de Crocs roses, à la sortie du conseil des ministres le 27 août 2008 — reuters

Après s’être envoyée en l’air, mardi, dans les bras des athlètes français, Roselyne Bachelot s’est encore fait remarquer mercredi matin. C’est chaussée d’une paire de Crocs rose fluo (des sabots à la mode, cadeau de l’ex-skieuse, Marielle Goitschel) que la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports est sortie du Conseil des ministres mercredi matin.

Il ne s’agit là pas d’une coquetterie vestimentaire mais d’un pari perdu. Le 10 août, la ministre, pas très optimiste, avait déclaré dans les colonnes du «Parisien»: «Si la France obtient quarante médailles aux JO, j'irai au Conseil des ministres en Crocs roses». La France ayant raflé quarante médailles, pas plus, pas moins,  Roselyne Bachelot avait confirmé dimanche: «Je suis une ministre qui tient ses promesses. J'aurai donc des Crocs roses mercredi». Elle a donc respecté son pari, c’est sport mais ce n’est pas du goût d’Act-up.

«elle préfère amuser la galerie des journalistes»

Dans un communiqué, l’association de lutte contre le sida dénonce l’absence de Roselyne Bachelot à Mexico, lors de la  XVIIe conférence internationale sur le sida qui s’est déroulé au mois d’août, la ministre ayant «manifestement préféré les Jeux Olympiques» raille l’association. «En ce jour de Conseil des ministres hautement médiatisé par les chaussures de Roselyne Bachelot-Narquin, 8.000 personnes vont mourir du sida dans le monde», poursuit le communiqué, mais la ministre «n'en a rien à faire, elle préfère amuser la galerie des journalistes et de ses collègues du gouvernement».