La souffrance de Maillé reconnue

- ©2008 20 minutes

— 

Un « Oradour-sur-Glane » oublié par l'histoire. Nicolas Sarkozy doit se rendre aujourd'hui au village de Maillé, en Indre-et-Loire, à l'occasion de la commémoration du massacre de 124 habitants par l'armée nazie le 25 août 1944. Accompagné de Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, et d'Hervé Novelli, secrétaire d'Etat aux PME et élu local, le président de la République « souhaite honorer ce village, haut lieu de mémoire, qui, le jour de la libération de Paris, vécut un drame effroyable », a indiqué par communiqué l'Elysée.

Le 25 août 1944, 60 à 80 soldats du IIIe Reich ont tué, par balles ou arme blanche, 124 des 500 habitants de Maillé, dont 42 femmes et 44 enfants. La veille, un accrochage entre un groupe de résistants et des soldats de la Wehrmacht avait eu lieu aux alentours de la commune.