Trois journalistes interpellés près de l'ambassade de Chine

- ©2008 20 minutes

— 

Trois photographes de presse ont été arrêtés samedi à Paris alors qu'ils prenaient des clichés d'une banderole exhibée près de l'ambassade de Chine. Ils ont été relâchés à la mi-journée après une « fouille corporelle musclée ». Des manifestants protibétains avaient déployé cette banderole sur laquelle était inscrit « China lies, Tibetans die » (« La Chine ment, les Tibétains meurent »). Des policiers sont montés sur le toit et l'ont décrochée.