Manger équilibré coûte de plus en plus cher

ALIMENTATION Une étude publiée mardi par «La Croix» démontre que le budget des fruits et légumes pèse de plus en plus lourd...

Sa. C.

— 

La consommation des Français en fruits et légumes se rapproche des recommandations nationales, mais il reste des progrès à faire, notamment chez les enfants qui ne mangent pas assez de ces aliments "santé" et boivent encore trop de boissons sucrées.
La consommation des Français en fruits et légumes se rapproche des recommandations nationales, mais il reste des progrès à faire, notamment chez les enfants qui ne mangent pas assez de ces aliments "santé" et boivent encore trop de boissons sucrées. — Stéphane de Sakutin AFP/Archives

«Manger 5 fruits et légumes par jour», la formule est désormais connue mais semble bien difficile à suivre. Selon une étude de la fédération Familles Rurales, publiée mardi dans le quotidien «La Croix», cette recommandation du gouvernement est devenu hors de prix.

>> Le syndicat agricole Modef organise une vente directement des producteurs aux consommateurs, le 21 août à Paris.

Le budget fruits et légumes d'un couple avec deux enfants âgés de plus de 10 ans a ainsi atteint 131,04 euros par mois, cet été, soit 12,6% d'un Smic, révèle l’étude de la fédération Familles Rurales. Ce qui revient à 1,17 euro par jour et par personne. Un budget en augmentation de près de 14% par rapport à l'été dernier. Pour un couple avec deux enfants de moins de 10 ans, le budget atteint 98,28 euros. Pour calculer le budget familial, Familles Rurales a suivi les préconisations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soit une consommation de 400 grammes de fruits ou de légumes au quotidien.

Prix en hausse

Familles Rurales, qui depuis l'été 2007 a installé un observatoire sur les produits frais, a aussi établi une comparaison sur les prix d'une année sur l'autre. Entre 2007 et 2008, les légumes ont connu une hausse de 10,5% au kilo, avec un prix moyen de 2,21 euros contre 2 euros l'an dernier. Pour les fruits, l'augmentation est supérieure puisqu'elle atteint 15,14% avec un prix moyen de 3,65 euros contre 3,17 euros en 2007.

Le mouvement familial ne trouve pas vraiment d'explication à cette hausse. «Certes, il y a la flambée du pétrole (...) et les aléas climatiques», note Thierry Damien, président de Familles Rurales, interrogé par La Croix. Mais, selon l'organisation, ces critères ne peuvent expliquer qu'une hausse de 5%. «Il reste 10% d'augmentation inexplicable et il devient urgent de s'interroger sur l'opacité des réseaux de distribution», fait-il valoir.

Et cette enquête, menée à travers une vingtaine de départements où les quelque 180.000 familles de la fédération sont présentes, ne prend pas en compte l'Île-de-France et les principales villes françaises, absentes de ce recensement. La facture pourrait y être plus salée.

DEBAT - Consommez-vous 5 fruits et légumes par jour? Quel budget consacrez-vous à cette partie de votre alimentation?