Royal a-t-elle été suivie ?

- ©2008 20 minutes

— 

Ségolène Royal n'en démord pas. Mieux, elle complète ses accusations. L'ex-candidate socialiste à la présidentielle a affirmé hier « avoir été suivie », « ou écoutée », seule explication selon elle à la mise à sac de son appartement parisien. « Les policiers eux-mêmes ont trouvé très étrange cette intervention très professionnelle dans un temps très court et à un moment où il n'y a pas de cambriolage car il y a beaucoup d'allers et venues », a-t-elle affirmé sur RTL.

Hier soir, selon la police, une femme de 23 ans originaire de l'ex-Yougoslavie a été identifiée par les enquêteurs comme un possible auteur du cambriolage du domicile de Ségolène Royal, le 16 août 2006. Son identification, réalisée le 30 juin, a été faite à partir d'une empreinte digitale retrouvée sur place.