Bac: Les lycéens découvrent leurs résultats

Sa C avec agence
— 
"Les femmes investissent le baccalauréat surtout à partir de 1924, lorsque le programme des collèges et lycées de jeunes filles est aligné sur celui de l'enseignement secondaire masculin", explique M. Marchand. Plus récemment, l'histoire du bac se confond avec la massification des effectifs scolaires et des records historiques de candidats reçus: 82,1% de réussite en 2006 et 83,3% en 2007!
"Les femmes investissent le baccalauréat surtout à partir de 1924, lorsque le programme des collèges et lycées de jeunes filles est aligné sur celui de l'enseignement secondaire masculin", explique M. Marchand. Plus récemment, l'histoire du bac se confond avec la massification des effectifs scolaires et des records historiques de candidats reçus: 82,1% de réussite en 2006 et 83,3% en 2007! — Thomas Coex AFP/Archives

«Tu l’as?» La question sera sur toutes les lèvres des 615.625 candidats au bac qui découvrent vendredi s’ils ont obtenu ou non leur diplôme.


Admis, recalés ou au rattrapage


Trois cas de figure se présenteront à eux. S’ils obtiennent une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20, ils seront admis du premier coup. En dessous, ça se complique: entre 8/20 et 10/, une deuxième chance de décrocher le Bac leur est donnée lors des oraux de rattrapage. Ceux qui auront obtenu moins de 8/20 seront en revanche recalés et bons pour rempiler une année de plus.


Pour avoir la réponse, les candidats doivent se rendre dans leur centre d'examen, où les résultats sont affichés (à des horaires variables selon les académies), ou consulter le site de leur rectorat ou celui du ministère de l'Education, plus encombré. Les résultats définitifs de toutes les filières du bac (général, technologique et professionnel) seront connus le 11 juillet.


Le taux de réussite du premier coup en 2007 était de 75,9% pour le bac général. Selon les résultats définitifs, le taux de réussite a finalement été de 83,4% - 87,7% pour la filière générale, 79,3% pour la filière technologique et 78,5% pour la filière professionnelle.