Six régions sont concernées par une épidémie de varicelle

Propos recueillis par Valérie Zoydo

— 

Six régions sont concernées par une épidémie de varicelle...
Six régions sont concernées par une épidémie de varicelle... — I. SIMON / SIPA

Alerte à la varicelle. Six foyers d’activité forte ont été notés en régions Paca, Corse, Languedoc-Roussillon, Ile-de-France, Auvergne et Limousin par «Sentinelles», un réseau de médecins généralistes. Dans ces régions, le seuil épidémique de 28 cas pour 100.000 habitants a été dépassé. Interview de Clément Turbelin, médecin membre du réseau Sentinelles.

La France va-t-elle être touchée par une épidémie de varicelle?
Il s’agit pour l’instant d’épidémies locales. Les régions concernées présentent effectivement une activité forte de varicelle et il faut prendre certaines précautions.

Lesquelles?

Les enfants atteints de varicelle doivent impérativement arrêter d’aller à l’école et éviter le contact avec les autres. Les femmes enceintes ne doivent surtout pas s’approcher d’un enfant malade. Enfin, les mamans qui n’allaitent pas leur nourrisson, les femmes enceintes et les nourrissons s’exposent à un danger au contact de la varicelle. Ainsi que les personnes dont l’immunité est diminuée par des médicaments, des maladies du sang ou des infections par exemple.

Quels sont les risques ?
Chez la femme enceinte, il existe un risque pour le bébé de contracter l’infection durant la grossesse, exposant à des complications parfois graves (cutanées, oculaires, neurologiques). Les nourrissons sont également exposés au risque de complications. En revanche, si la maman a déjà eu la varicelle et allaite son bébé, il est protégé par les anti-corps de sa mère et présente peu de risque de l’attraper. Quant aux personnes faiblement immunisées (VIH, cancer…), le risque de complications (surinfection cutanée, neurologique, respiratoire) est important. La maladie est habituellement bénigne pour les enfants, mais pour les adultes qui n’ont jamais eu la varicelle, il peut y avoir des complications.

Existe-t-il un vaccin?
Un vaccin existe. Il est recommandé pour certaines populations (adolescents et femme en âge de procréer n’ayant jamais contracté la varicelle, personnel soignant en contact avec la petite enfance ou des patients immuno-déprimés…). Il n'y a pas de recommandation de vaccin systématique chez les enfants dans le calendrier vaccinal.