L'assurance-maladie retire ses propositions sur les affections longue durée

SANTE Elles seront toujours remboursées à 100%...

Avec agence

— 

Des médicaments à vignette bleue, prescrits dans le cadre d'une affection longue durée
Des médicaments à vignette bleue, prescrits dans le cadre d'une affection longue durée — F. DURAND / SIPA

La direction de l'assurance maladie retire sa proposition de plan d'économies toutes les mesures concernant les affections longues durées (ALD), qui avaient provoqué une vive polémique, a indiqué ce vendredi la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) à l'AFP.

A la suite de la demande du conseil de la Cnam, le directeur a décidé de retirer les mesures concernant les ALD des propositions concernant 2009», a affirmé la Caisse, confirmant une information parue ce vendredi dans la «Tribune» (article payant).

Un remboursement à 35% au lieu de 100%

Le directeur de l'Union nationale des Caisses d'assurance maladie (Uncam), Frédéric van Roekeghem, avait proposé mardi un plan d'économies au gouvernement pour 2009, comportant notamment une baisse du remboursement par la Sécu de 100% à 35% des médicaments à vignette bleue (dits «de confort») pour les malades atteints d'ALD (comme le cancer ou le diabète).

Il proposait que les 65% restant soient pris en charge par les complémentaires santé. Le plan prévoyait également une révision de la liste des maladies considérées comme des ALD.

«Il faut donc maintenant un nouveau plan»

Pour autant, le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a souligné qu'il n'était pas question de s'arrêter dans la lutte contre le déficit de la Sécurité sociale, «parce qu'il n'est pas question de laisser rembourser les dettes par nos enfants».

«Il faut donc maintenant un nouveau plan, avec des nouvelles mesures. Eric Woerth (Budget et comptes publics) et Roselyne Bachelot (Santé) le font avec beaucoup de ténacité et courage», a-t-il ajouté.