Condamné pour avoir licencié un salarié prêt à changer de sexe

- ©2008 20 minutes

— 

Une première en France. Une entreprise de multimédia montpelliéraine a été condamnée lundi par le conseil des prud'hommes local pour licenciement discriminatoire après s'être séparée d'un employé qui voulait changer de sexe. Ce directeur administratif et financier de la société a été licencié pour « manquements professionnels » quelques semaines après avoir informé sa direction de son intention de changer de sexe. L'employeur a été contraint de verser 25 000 euros de dommages et intérêts.