Le handicap apte à passer un cap

Delphine Bancaud

— 

Malgré les avancées consécutives à la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les conditions de vie de ces dernières sont toujours difficiles. Ouvrant la conférence nationale du handicap hier à Paris, Nicolas Sarkozy a annoncé une série de mesures visant notamment à améliorer leur insertion sociale et professionnelle. Tour d'horizon.

· Réforme de l'allocation adulte handicapé (AAH) Jugée «inadaptée» à ceux qui peuvent travailler et «attribuée de manière arbitraire», Nicolas Sarkozy souhaite que toute demande de l'AAH soit suivie d'un examen de l'employabilité de la personne. Si elle est apte à travail­ler, elle « bénéficiera automatiquement de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé». Par ailleurs, le barème de l'AAH sera «refondu» et son montant ajusté chaque trimestre au vu des revenus de la personne les trois mois précédents, et non plus une fois par an selon les revenus perçus deux ans plus tôt.

· Incitations pour les entreprises à recruter des personnes handicapées Elles devront être plus nombreuses à «s'engager sur des plans pluriannuels d'embauche» et à «publier les résultats dans leur rapport annuel d'activité». En contrepartie, Nicolas Sarkozy promet que l'obligation d'emploi de 6% de personnes handicapées dans les entreprises «tiendra compte des stagiaires» et « sera désormais calculée au prorata du temps passé dans les entreprises».

· Création de places d'accueil dans des établissements et services spécialisés L'objectif est d'en construire 50.000 en cinq ans, dont 30.000 dès 2012. Près de 38.000 places seront destinées aux adultes et 12.000 aux enfants.

· Amélioration de la scolarisation des enfants et des étudiants Environ 10.000 élèves handicapés supplémentaires seront accueillis en milieu ordinaire à la rentrée 2008. La création de services dédiés à l'accueil des étudiants handicapés dans les universités et les grandes écoles devrait être accélérée.

Retrouvez toutes les mesures détaillées ici