Le Conseil français du culte musulman cherche à se renouveler

Marion Fournier - ©2008 20 minutes

— 

Une page s'est tournée hier au Conseil français du culte musulman (CFCM) avec les élections destinées à renouveler les instances de l'organisme mis en place en 2003 pour encadrer les pratiques religieuses. Près de 5 000 délégués de 1 039 mosquées et salles de prière ont voté, hier, pour désigner les cadres des 25 conseils régionaux du culte musulman. Ces derniers voteront à leur tour pour le conseil d'administration du CFCM. Le nouveau président sera connu le 22 juin.

Le conseil est représenté par différentes tendances dont la Fédération nationale des musulmans de France, l'Union des organisations islamiques de France, le Comité de coordination des musulmans turcs de France ou la Grande Mosquée de Paris dirigée par le président sortant du CFCM, Dalil Boubakeur. Contestant les règles de désignation du corps électoral, celui-ci a retiré sa candidature et a décidé de boycotter ces élections. Malgré ce nouvel imbroglio, une participation massive aux élections aurait été enregistrée hier.