Pêcheurs et riverains ont fait le plein de PCB dans le Rhône

A Marseille, Frédéric Legrand - ©2008 20 minutes

— 

Hier, une vingtaine d'habitants de Port-Saint-Louis-du-Rhône se sont rassemblés à Marseille pour la présentation des résultats d'une étude sur l'imprégnation des polychlorobiphényles (PCB), interdits en France depuis 1987.

En 2007, après la contamination du Rhône par les PCB, l'Association santé environnement Provence et le WWF avaient lancé une campagne de prélèvement sanguin pour déterminer le taux de PCB de 52 personnes, dont 42 vivant dans le delta du Rhône. Celles habitant près du Rhône et qui consomment du poisson pêché dans le fleuve affichent un taux moyen quatre fois supérieur à celles résidant loin du fleuve et ne mangeant pas de poisson. La préfecture de bassin du Rhône a annoncé hier qu'une étude commencerait en octobre, sur quatre sites composés de 150 personnes chacun.