Perpétuité incompressible pour Fourniret

PROCES Perpétuité avec 28 ans de sûreté pour sa compagne Monique Olivier...

Bastien Bonnefous, à Charleville-Mézières

— 

Le procès des époux Fourniret, jugés depuis deux mois pour une série de sept meurtres aggravés de jeunes filles, devait connaître son point final mercredi avec un verdict les condamnant vraisemblablement à finir leurs jours en prison.
Le procès des époux Fourniret, jugés depuis deux mois pour une série de sept meurtres aggravés de jeunes filles, devait connaître son point final mercredi avec un verdict les condamnant vraisemblablement à finir leurs jours en prison. — Benoit Peyrucq AFP

Les jurés ont condamné Michel Fourniret à la perpétuité incompressible, la peine maximale prévue par le code pénal.

Monique Olivier
, sa compagne, a elle été condamnée à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 28 ans. Et non 30 comme requis. C'est la seule surprise de ce verdict.

Fourniret et Olivier étaient jugés pour l’enlèvement, le viol et le meurtre de sept jeunes femmes et de tentative d’enlèvement sur une mineure. Monique Olivier était accusée de complicité pour ces disparitions, à l’exception de celle de Jeanne-Marie Desramault où elle comparassait pour meurtre.

Dans ce dernier cas, elle a été reconnue complice et pas co-auteur. Ce qui explique cette peine de sûreté raccourcie de deux ans.

Silence dans la salle

Aucune réaction dans la salle n'a suivi ce verdict.

Le désormais condamné s'était pour l'occasion coupé les cheveux, taillé la barbe et portait le pull bleu qu'il avait durant tout le procès. Il a écouté le verdict debout, mains posés sur le pupitre devant lui.

Monique Olivier, elle aussi, avait le pull rose qu'elle avait durant tout le procès. A l'énoncé du verdict, elle aussi était debout, mais bras ballants, les épaules basses.

Tous nos articles sur le procès.

Plus de précisions à venir dans quelques instants, l'article de notre envoyé spécial est en cours de réactualisation...