Dix-huit personnes intoxiquées au monoxyde de carbone dans un port breton

FAIT DIVERS Quatre employés sont dans un état sérieux...

Avec agence

— 

Dix huit employés de la criée du port d'Erquy (Côtes d'Armor) ont été hospitalisés ce mercredi matin après une intoxication au monoxyde de carbone, ont indiqué les pompiers et la préfecture à l'AFP.

Quatre sont «dans un état plus sérieux», a indiqué une porte-parole de la préfecture. Dans un premier temps, les pompiers avaient annoncé «22 victimes dont quatre urgences absolues».

Due à un chariot élévateur

L'intoxication, qui s'est déroulée à l'aube dans la criée, un lieu fermé, est liée à une fuite de monoxyde de carbone par un chariot élévateur qui utilise ce gaz pour sa propulsion, a précisé la préfecture.

Erquy est l'un des principaux ports de pêche des Côtes d'Armor, spécialisé notamment dans la coquille Saint-Jacques.

Santé Le monoxyde de carbone, un gaz asphyxiant, invisible et inodore, est à l'origine chaque année en France de 6.000 intoxications et 300 morts, selon le ministère de la Santé.