Policiers tués en Isère: le chauffeur du camion condamné à 2 ans ferme

Avec agence

— 

Le chauffeur du camion à l'origine de l'accident qui a provoqué la mort de deux policiers à moto, vendredi à Vienne (Isère), alors qu'il roulait en état d'ébriété, a été condamné lundi en correctionnelle à 5 ans de prison dont deux ferme.

Permis de conduire annulé

Le procureur de la République de Vienne, Franck Rastoul, avait requis six ans de prison dont deux avec sursis et une interdiction définitive d'exercer sa profession en dénonçant des faits d'une «gravité absolue» et une «irresponsabilité totale» de la part du prévenu. «Les risques qu'il a pris sont volontaires. Il n'a pas respecté les panneaux de signalisation. Il n'a donné aucune chance à la moto (des policiers)», a-t-il fustigé.

Le tribunal a aussi annulé son permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant trois ans. Le parquet de Vienne, joint par l'AFP, a indiqué qu'il comptait faire appel.

0,42 mg d'alcool

Le chauffeur du semi-remorque, un Français de 38 ans, qui avait une alcoolémie de 0,42 mg par litre d'air expiré supérieur au taux légal autorisé de 0,25 mg, a été placé engarde à vue vendrdi. «Il reconnaît qu'il a fait un demi tour» sur la nationale 407 en dépit d'un panneau d'interdiction, «car il avait raté la sortie qu'il voulait prendre et il a cherché à faire demi tour au plus près», avait déclaré le procureur. «Le conducteur n'a aucune condamnation au casier judiciaire et n'a jamais eu de difficultés dans le cadre de son exercice professionnel», avait noté le magistrat.