« Un vrai blocage » avec les lycéens

L'échange fut long ne heure et quart -, mais pas vraiment fructueux. Les responsables des deux syndicats lycéens ont été reçus hier matin par Xavier Darcos, ministre de l'Education, pour la deuxième fois depuis le début du conflit. Le président de...

- ©2008 20 minutes

— 

L'échange fut long - une heure et quart -, mais pas vraiment fructueux. Les responsables des deux syndicats lycéens ont été reçus hier matin par Xavier Darcos, ministre de l'Education, pour la deuxième fois depuis le début du conflit. Le président des lycéens de la FIDL a parlé d'un « vrai blocage » sur la question des suppressions de postes. De son côté, l'UNL a évoqué « quelques pistes » de dialogue autour du bac professionnel, affirmant que le ministre leur aurait promis de garantir par écrit que le BEP ne serait pas supprimé.

Les lycéens aimeraient désormais « aller en parler plus haut », au Premier ministre. De son côté, Darcos leur a recommandé de « ne pas trop pousser l'angoisse de la jeunesse », pointant un « danger » dans les manifs à répétition. Un nouveau défilé est prévu aujourd'hui à Paris.