Les pirates en garde à vue

- ©2008 20 minutes

— 

Les six Somaliens, auteurs présumés de la prise d'otages de l'équipage du Ponant au large de la Somalie le 4 avril, ont été placés en garde à vue hier à la section de recherches de la gendarmerie de Paris, dès leur arrivée à l'aube à l'aéroport du Bourget.

A Paris, la porte-parole du Quai d'Orsay, Pascale Andréani, a reconnu que les six Somaliens avaient été transférés en France sans attendre l'accord formel des autorités de leur pays. L'enquête, dans le cadre de celle, préliminaire, ouverte lundi par le parquet de Paris, vise les faits commis « en bande organisée, de détournement de navire, d'arrestation et de séquestration de plusieurs personnes comme otages en vue d'obtenir une rançon », un crime passible de la réclusion à perpétuité. A l'issue de leur garde à vue, les pirates devraient être mis en examen.