Bébé congelé en Bretagne: la mère mise en examen

ENQUETE Alors que le mari a été mis hors de cause et remis en liberté…

Avec agence

— 

Le corps d'un nouveau-né a été découvert dans le congélateur d'une ferme, à l'écart d'un village rural des Côtes d'Armor, et les parents présumés ont été placés lundi en garde à vue, a-t-on appris mardi de source judiciaire.
Le corps d'un nouveau-né a été découvert dans le congélateur d'une ferme, à l'écart d'un village rural des Côtes d'Armor, et les parents présumés ont été placés lundi en garde à vue, a-t-on appris mardi de source judiciaire. — Fred Tanneau AFP
La mère de famille, dont le nouveau né a été découvert dans le congélateur d'une ferme du centre de la Bretagne, a été mise en examen mercredi à Saint-Brieuc pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans. Elle a été placée sous mandat de dépôt. Plus tôt, son mari avait été mis hors de cause et relâché mercredi en début d'après-midi, selon l’AFP.

Elle a reconnu les faits

Interpellée avec son époux lundi, la jeune femme a reconnu, lors de son interrogatoire par les gendarmes, avoir accouché du bébé mais a dit ne pas se souvenir de ce qui s'était passé ensuite. Le mari a indiqué aux enquêteurs ne pas s'être aperçu que sa femme était enceinte.

Une information judiciaire a été ouverte mardi pour «meurtre sur mineur de 15 ans» par le parquet de Guingamp (Côtes d'armor), qui a été ensuite dessaisi au profit du pôle de l'instruction de Saint-Brieuc.

La petite fille, née viable, avait été découverte lundi matin par son grand-père dans un congélateur de la ferme, isolée, à Saint-Nicolas-du-Pélem, une commune de 1.800 habitants à une trentaine de km au sud de Guingamp, selon la même source. L'autopsie du corps, réalisée mardi, a révélé des traces de coups et de strangulation.