Enrichissement à grande vitesse pour la SNCF

- ©2008 20 minutes

— 

Les grandes lignes rapportent plus que les petites. Le groupe SNCF a dégagé en 2007 des bénéfices en forte hausse, toujours tirés par les grandes lignes. Le bénéfice net dépasse le milliard d'euros, presque trois fois plus qu'en 2006, et le CA est de 23,2 milliards, en hausse de 8 %. La société doit présenter ces chiffres aujourd'hui en conseil d'administration. Les grandes lignes (TGV et Corail) constituent toujours le moteur financier de l'entreprise, avec un chiffre d'affaires en hausse de 5 % et un bénéfice net qui augmente de 12 %, tandis que la branche proximités (TER et Transilien) enregistre une perte de 34 millions d'euros. En 2007, les grèves - une dizaine de jours - ont coûté 260 millions d'euros.