Perpignan en a plein les chaussettes

- ©2008 20 minutes

— 

A la suite de soupçons d'irrégularités lors du vote dimanche, le parquet de Perpignan a demandé hier, dans le cadre d'une information judiciaire pour fraude électorale, la mise en examen du président d'un bureau de vote. Celui-ci a été surpris avec des bulletins cachés dans ses poches et ses chaussettes. Le maire sortant a été réélu de justesse avec 574 voix d'avance sur la candidate PS qui a dénoncé une « fraude généralisée ».