Prison avec sursis pour Charles Pasqua

- ©2008 20 minutes

— 

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné hier Charles Pasqua à dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis dans l'affaire du financement illégal de la campagne des élections européennes de 1999. Jugé pour avoir bénéficié de 7,5 millions de francs (1,14 million d'euros) issus de la vente du casino d'Annemasse (Haute-Savoie), le sénateur des Hauts-de-Seine et ancien ministre de l'Intérieur n'était pas présent. Son avocat a indiqué que son client ferait « vraisemblablement appel » de cette condamnation.

Charles Pasqua a été reconnu coupable de faux, financement illégal de campagne électorale et abus de confiance. Il fait également l'objet d'une procédure pour corruption passive devant la Cour de justice de la République.