4 mois avec sursis pour un supporteur messin

FOOT En août, un match avec le PSG avait mal tourné...

Ch.L avec agences

— 

Lors d'un match PSG-Metz en janvier 2008.
Lors d'un match PSG-Metz en janvier 2008. — AFP
Un supporteur du FC Metz a été condamné lundi à quatre mois de prison avec sursis et à 150 euros d'amende par le tribunal correctionnel de la ville pour s'être bagarré en août avec des supporteurs du Paris SG à l'issue d'un match du championnat de Ligue 1.

Le prévenu, un convoyeur de fonds de 25 ans, devra également verser 1.200 euros au titre du préjudice moral à la propriétaire d'un café situé aux abords du stade Saint-Symphorien où avait éclaté une échauffourée entre supporteurs messins et parisiens.

Racisme-la suite

A l'audience en janvier, le ministère public avait requis huit mois avec sursis et 500 euros d'amende. La partie civile, quant à elle, avait exigé 3.000 euros au titre du préjudice moral.

Par ailleurs, le 18 mars, le tribunal correctionnel de Metz entendra un agent de sécurité de 37 ans poursuivi pour «insultes publiques à caractère racial». Le 16 février à Metz, ce spectateur avait invectivé au stade le défenseur marocain de Valenciennes (L1), Abdeslam Ouaddou. Il a depuis été frappé d'une interdiction de stade de trois mois par le préfet de Lorraine, Bernard Niquet.