Patrick Devedjian veut que Nicolas Sarkozy parle

ND avec agence

— 

Le secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian, a souhaité mercredi, à quelques jours du premier tour des municipales, que le président de la République s'exprime car "c'est le moment de cadrer les choses" face à "la campagne ad hominem" dont il est la cible.
Le secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian, a souhaité mercredi, à quelques jours du premier tour des municipales, que le président de la République s'exprime car "c'est le moment de cadrer les choses" face à "la campagne ad hominem" dont il est la cible. — Pierre Verdy AFP/Archives

Le secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian, a déclaré mercredi sur France2 qu'il souhaitait que Nicolas Sarkozy s'exprime avant le premier tour des élections municipales, soit «par un discours, soit par une interview».

«faux procès»

«C'est le moment de cadrer les choses et un peu d'évacuer les fantasmes, parce qu'il fait l'objet de beaucoup de faux procès», a-t-il précisé.
Selon le député des Hauts-de-Seine, il y a «en ce moment une vraie réaction contre la campagne vraiment très personnalisée qui a été faite contre» Nicolas Sarkozy, «une campagne ad hominem, visant sa personne et pas sa politique».

Ce voeu exprimé par Devedjian est formulé alors que les sondages défavorables au chef de l’Etat se sont multipliés. Mais il devrait être exaucé très vite puisque une longue interview du chef de l’Etat doit être publiée dans le Figaro de jeudi.