Pas de bagarre dans la télécabine

- ©2008 20 minutes

— 

L'autopsie du corps d'un homme de 32 ans, qui a mortellement chuté d'une télécabine à Chamonix samedi, a confirmé hier que lui et ses amis ne se sont pas bagarrés avant l'accident, selon le procureur de la République de Bonneville (Haute-Savoie). La victime et l'un de ses amis se tenaient debout tout en s'appuyant contre la vitre latérale, lorsqu'elle s'est détachée, provoquant la chute mortelle. Un test sans valeur scientifique mené lundi a mis en cause la solidité de cette vitre, qui a cédé sous la pression d'un seul gendarme.