Droits d'inscription: «Il y a un risque d'engrenage»

UNIVERSITES Pour «20 Minutes», Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef, réagit à la décision de Paris-Dauphine...

Recueilli par L. de C.

— 

Le nouveau prÈsident du syndicat Ètudiant Unef Jean-Baptiste PrÈvost pose lors d'une confÈrence de presse,  le 08 dÈcembre 2007 ‡ Paris, aprËs avoir ÈtÈ Èlu ‡ l'unanimitÈ par les 33 membres du bureau national ‡ l'issue d'une journÈe de rencontres nationales rÈunissant 300 dÈlÈguÈs Ètudiants. AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT
Le nouveau prÈsident du syndicat Ètudiant Unef Jean-Baptiste PrÈvost pose lors d'une confÈrence de presse,  le 08 dÈcembre 2007 ‡ Paris, aprËs avoir ÈtÈ Èlu ‡ l'unanimitÈ par les 33 membres du bureau national ‡ l'issue d'une journÈe de rencontres nationales rÈunissant 300 dÈlÈguÈs Ètudiants. AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT — AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT
Jean-Baptiste Prévost est le président de l’Unef, principal syndicat étudiant (à gauche). Pour «20 Minutes», il réagit à la décision de Paris-Dauphine de quadrupler certains droits d’inscription.

Quelle est votre réaction à l’annonce du vote?
Dauphine cherche clairement à passer en force. Sur une réforme qui est injuste socialement, car ce sera plus difficile pour les étudiants issus de milieux modestes de prétendre à cette université reconnue.

Vous craignez qu’une brèche s’ouvre pour de bon?
Oui, si le gouvernement ne sanctionne pas Dauphine, ce sera l’engrenage. Or cette réforme est hypocrite: demander à chaque étudiant de débourser en moyenne 800 € de plus par an n’augmentera le budget de la fac que de 7%. Alors que cette année, sa dotation budgétaire a augmenté de 20%. Cette réforme est un gadget idéologique.

Qu’attendez-vous maintenant de la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse?
Elle s’est fermement engagée cet été, au moment du vote de la loi sur l’autonomie des universités, à interdire aux facs d’augmenter leurs frais d’inscription. Au¬jourd’hui, c’est à elle de faire respecter la loi. Sinon, ce serait un très mauvais signal envoyé aux étudiants qui lui ont fait confiance.