Flosse l'insubmersible

- ©2008 20 minutes

— 

A la surprise générale, Gaston Flosse, le leader autonomiste, a été élu président de la Polynésie française au premier tour samedi, deux semaines après avoir perdu les élections territoriales. Cette victoire inattendue a été rendue possible par une alliance, au dernier moment, avec le président sortant, l'indépendantiste Oscar Temaru, alors que les deux hommes s'affrontent depuis plus de trente ans. Cette alliance contre-nature a écarté du pouvoir Gaston Tong Sang, qui avait remporté les élections du 10 février et qui était favori.

Conséquence, l'UMP a annoncé hier qu'elle rompait tout lien avec le parti de Gaston Flosse, 76 ans, et a condamné « une stratégie personnelle qui va à l'encontre de la volonté exprimée par les Polynésiens » dans les urnes.