Des écoliers malades à force d'éviter les toilettes

- ©2008 20 minutes

— 

Aux chiottes, les W-C ! Selon une étude publique parue hier, la moitié des élèves de CM1 et CM2 se plaignent de maux de ventre parce qu'ils ne veulent pas aller aux toilettes de leur école. En cause : les mauvaises odeurs et la saleté des lieux, ainsi qu'une promiscuité jugée gênante. Résultat, plusieurs élèves se retiennent, avec parfois selon le rapport, des conséquences médicales sérieuses, comme des constipations ou des infections urinaires. Un problème pas si nouveau, qui pourrait faire sourire, mais qui, selon des médecins, est « à ne pas négliger car il est source de mal-être chez l'enfant, et parfois d'échec scolaire ». La FCPE, principale association de parents d'élèves, s'en est d'ailleurs émue hier, demandant aux pouvoirs publics d'en faire « une véritable question de santé publique ».