Trop de stagiaires: Génération Précaire invite Attali à donner l'exemple

Avec agence

— 

Le collectif Génération Précaire, qui défend les droits des stagiaires, a salué la proposition de Jacques Attali de dissuader les entreprises d'abuser des stages étudiants, tout en espérant que son ONG PlaNet Finance "modifiera rapidement ses pratiques"
Le collectif Génération Précaire, qui défend les droits des stagiaires, a salué la proposition de Jacques Attali de dissuader les entreprises d'abuser des stages étudiants, tout en espérant que son ONG PlaNet Finance "modifiera rapidement ses pratiques" — Joël Saget AFP/Archives

Le collectif Génération Précaire, qui défend les droits des stagiaires, a salué la proposition de Jacques Attali de dissuader les entreprises d'abuser des stages étudiants, tout en espérant que son ONG PlaNet Finance "modifiera rapidement ses pratiques".

PlaNet Finance aide d'autres ONG dans le monde à développer le microcrédit, et les services d'épargne et d'assurance, pour les plus défavorisés.

Environ 400 personnes travaillent pour l'association et ses quatre filiales commerciales dans 30 pays. Le siège près de Paris compte près d'un quart de stagiaires: 55 salariés, 15 bénévoles, 14 stagiaires. "Effectivement on a beaucoup de stagiaires mais la politique, c'est d'essayer de les garder", a expliqué l'association à l'AFP.

Ne pas prendre des stagiaires pour occuper de vrais postes

Dans son rapport de propositions sur "la libération de la croissance", M. Attali suggère que les entreprises "qui recourent de façon récurrente aux stagiaires pour occuper des postes de travail, au lieu de recruter des jeunes de façon pérenne, doivent en être dissuadées". "Les étudiants en stage seront décemment rémunérés", préconise également la "décision numéro 12" du rapport remis mercredi à l'Elysée par l'ancien conseiller du président Mitterrand et président fondateur, en 1998, de PlaNet Finance.

Dans le flot de réactions suscitées par le rapport, celle de Génération Précaire, transmise à l'AFP, manie l'ironie en saluant une "bonne nouvelle" qui "laisse espérer que PlaNet Finance modifiera rapidement ses pratiques". En 2006, le collectif avait déjà critiqué l'ONG de M. Attali, qui comptait alors quatre fois plus de stagiaires permanents ou bénévoles (60) que de salariés (15).

Des stagiaires à tous les étages chez PlaNet Finance

PlaNet Finance recourt à "des stages longs, de 6 à 12 mois, peu rémunérés, où les grandes responsabilités, l'autonomie et l'absence de contenu pédagogique sont de rigueur", mais "sans lesquels l'association ne pourrait mener son activité", critiquait alors le collectif de stagiaires. Un nombre conséquent d'offres de stages de 6 mois figurent toujours en bonne place dans les recrutements proposés sur le site de l'association.

Les stages d'un an sont une exception. Mais à tous les étages de la maison, on trouve des stagiaires, à la communication, aux ressources humaines, au juridique, aux études de marché, etc. "Si cela se passe bien, il y a énormément de débouchés. Tout dépend le service que vous choisissez, c'est comme partout", explique, enthousiaste, une stagiaire de l'association, très diplômée, et rémunérée 360 euros par mois.

"L'entreprise grandit de jour en jour, et forcément pour intégrer l'équipe, il faut d'abord avoir fait un stage", ajoute-t-elle. Jusqu'à 360 euros, soit 30% du Smic, l'employeur ne paye aucune cotisation sociale.

Non réaction de Jacques Attali

Il n'y a toutefois aucune obligation à gratifier un stage, faute d'un décret toujours promis par le ministère du Travail, mais sans cesse retardé.

En déplacement à Davos, M. Attali n'était pas disponible pour réagir dans l'immédiat. Mais le service de communication de sa Commission s'est défendu: "si les conditions favorables à la croissance étaient réunies, et dans l'hypothèse où on appliquait l'ensemble des propositions du rapport, bien sûr, M. Attali serait le premier à s'appliquer ses propres propositions. Il n'habite pas non plus dans une Ecopolis, ni dans un immeuble 100% vert".