Carla Bruni est-elle une chanteuse comme les autres?

Nadia Daam

— 

Au Caire, le 31 décembre, pendant un voyage officiel en Egypte, le président de la République avait été interrogé sur le voyage privé qu'il venait d'effectuer avec sa nouvelle compagne, l'ex-top model Carla Bruni, à Louxor et Charm-el-Cheikh. Eludant la question, il avait assuré: "J'aurai l'occasion d'évoquer ces questions et bien d'autres au moment de ma conférence de presse", le 8 janvier à Paris.
Au Caire, le 31 décembre, pendant un voyage officiel en Egypte, le président de la République avait été interrogé sur le voyage privé qu'il venait d'effectuer avec sa nouvelle compagne, l'ex-top model Carla Bruni, à Louxor et Charm-el-Cheikh. Eludant la question, il avait assuré: "J'aurai l'occasion d'évoquer ces questions et bien d'autres au moment de ma conférence de presse", le 8 janvier à Paris. — Awad Awad AFP/Archives

La médiatisation du couple Sarkozy-Bruni aura-t-elle une influence sur la carrière de la chanteuse? C'est la question que se pose le très sérieux Wall Street Journal vendredi matin. Parallèlement à la romance que l’ex-top vit avec le Président de la République, Carla Bruni a une actualité musicale; double d’ailleurs puisque son troisième album est prévu courant 2008 et que, quasiment dans le même temps, son second opus «No promises» sortira aux Etats-Unis le 19 février.

D’où cette interrogation du quotidien financier. Le journaliste va même assez loin en comparant la médiatisation de la chanteuse à celle des apprentis chanteurs révélés par «American Idol» («La Nouvelle Star américaine»). «Pour une industrie du disque en pleine crise, les artistes qui ont déjà un public encourent moins de risques». Même si le quotidien minore ses propos en prenant l'exemple de Paris Hilton, pour qui la médiatisation à outrance n’a pas pu grand chose pour éviter le bide au moment de la sortie de son album en 2006.

Sarko l'Américain

La comparaison est rude mais il s’agira bien pour la chanteuse de conquérir le public américain. Si le fait que les textes sont en anglais est évidemment un plus, l'intérêt que la presse internationale porte au couple présidentiel ne se sera sans doute pas non plus sans conséquences. Sans compter la renommée de «Sarko l’Américain» outre-Atlantique, acquise à grands renforts de rencontres informelles entre Sarkozy et Bush, et autres danse des sept voiles.

A point nommé

Même gageure pour le public français. Tandis que son premier album, «Quelqu'un m'a dit», a été un vrai triomphe (2 millions d’exemplaires vendus dans le monde), le second a obtenu un succès beaucoup plus confidentiel en France. Difficile de dire que cette médiatisation tombe à point nommé dans la carrière de la chanteuse. La réaction du public au nouvel album de Bruni reste une inconnue, mais la toute nouvelle image de l'ex-top risque d'autoriser les auditeurs à avoir une lecture particulière des textes (pourtant écrits avant leur rencontre).