Des pistes pour sortir le CD de la crise

David Carzon - ©2008 20 minutes

— 

« Redonner de la valeur à la musique. » Pour Dominique Leguern, directrice du Marché international du disque et de l'édition musicale (Midem), qui ouvre demain à Cannes (Alpes-Maritimes), il faut « trouver de nouveaux modèles économiques de demain qui permettent de sortir de la crise rapidement ».

Alors que les ventes de CD baissent toujours et que le numérique ne décolle pas assez, il est urgent de régler la question du licensing (négociation des droits). « Aujourd'hui, si vous voulez ouvrir une plate-forme de téléchargement de fichiers musicaux numériques, vous allez rencontrer des difficultés importantes pour obtenir les droits nécessaires », explique Dominique Leguern.

Ce Midem devrait donner une nouvelle place aux artistes et à leurs managers d'un côté, et aux consommateurs de l'autre. L'exemple le plus frappant de cette redistribution des cartes a été le groupe Radiohead, qui a laissé les internautes fixer leur prix pour télécharger son nouvel album, avant de le sortir en CD. Les expériences de nouveaux sites (comme mymajorcompany.com) qui proposent aux internautes de financer le single ou l'album d'un artiste se multiplient également. « Entre les musiciens et les consommateurs, note Dominique Leguern, se sont créés de nombreux points de relais : les labels, les marques, la téléphonie mobile, les concerts, les produits dérivés... C'est toute une chaîne qui se redessine. »

Le Midem commence demain avec la cérémonie des NRJ Music Awards, qui a failli accueillir un invité de marque : Michaël Jackson. Mais hier soir, la direction des programmes de la radio nous a confirmé que la star ne viendrait pas. La chanteuse Amy Winehouse a elle aussi annulé hier sa présence à la cérémonie.

Sur www.20minutes.fr

? L'interview de Simon Istolainen, cofondateur de MyMajorCompany, qui permet aux internautes de devenir producteurs. ? Le point de vue de Frédéric Pau, directeur des programmes de NRJ.