Deux suspects mis en examen pour un meurtre homophobe

- ©2008 20 minutes

— 

Deux hommes de 18 et 26 ans, soupçonnés d'avoir tué samedi soir dans un parc de Cambrai (Nord) un homme d'une soixantaine d'années parce qu'ils pensaient qu'il était homosexuel, ont été mis en examen hier.

Les deux suspects, qui ont reconnu l'agression mais nié son caractère homophobe, sont poursuivis pour « homicide volontaire en raison de l'orientation sexuelle de la victime », a déclaré au cours d'une conférence de presse le procureur de la République de Cambrai, Jean-Philippe Vicentini. « Les propos qu'ils ont tenus [en garde à vue], l'enchaînement des faits, et des témoins qui nous ont rapporté leurs propos font que l'homicide en raison de l'orientation sexuelle de la victime est l'hypothèse de travail qui nous paraît la plus probable. » Leur placement en détention a été requis.

Les deux jeunes gens sont soupçonnés d'avoir tué leur victime en la frappant à coups de poing et de pied. Son corps partiellement dévêtu a été retrouvé dimanche matin par des joggeurs dans un parc connu pour être un lieu de rencontres d'homosexuels. Ils sont également suspectés d'avoir agressé deux autres hommes, dont l'un était toujours hospitalisé hier, dans le même parc, plus tôt dans la journée de samedi.