Le préfet n'aime pas les blagues

- ©2008 20 minutes

— 

« Un pas en avant, deux pas sur le côté : c'est certainement très bien pour danser le tango avec Carla, ça l'est beaucoup moins en termes de lisibilité de l'action publique. » Cette petite phrase d'Auguste Truphème, président (DVG) du conseil général des Hautes-Alpes, lors d'une cérémonie de voeux, a fortement déplu au préfet du département. Ce dernier a brusquement quitté la salle en signe de protestation.