Le patron d'un bar poursuivi après le coma éthylique de deux lycéennes

SOMME Il leur aurait servi une vingtaine de verres de vodka en une demi-heure...

Avec agence

— 

Le propriétaire d'un pub irlandais d'Abbeville (Somme) va être poursuivi après que deux lycéennes de 16 ans sont tombées dans un coma éthylique le matin du 11 janvier, a-t-on appris ce jeudi auprès de la police. 

Une vingtaine de verres de vodka

Accompagnées de trois autres jeunes filles, les deux adolescentes se sont retrouvées vendredi dernier à la descente du bus scolaire pour aller fêter l'anniversaire de l'une d'elles dans un bar à 8h15, a précisé un policier d'Abbeville, confirmant l'information révélée par le «Courrier picard».

Le patron du bar a servi en une demi-heure aux jeunes clientes une vingtaine de verres de vodka aromatisée à la cerise. Les cinq adolescentes sont ensuite rentrées au lycée. Lors de leur première heure de cours à 9h, l'une des deux victimes s'est
sentie mal et est allée aux toilettes. Ne la voyant pas revenir au bout de dix minutes le professeur s'est inquiété et a retrouvé son élève évanouie dans les toilettes.

Prise d'un malaise en voyant son amie, la deuxième lycéenne est à son tour tombée dans un coma éthylique.

2,15 grammes d'alcool dans le sang

Des analyses ont révélé que leur taux d'alcoolémie était de 2,15 grammes par litre de sang pour l'une et 1,89 pour l'autre. Elles ont toutes deux été conduites à l'hôpital d'Abbeville qu'elles ont quitté l'une le jour même, la seconde mardi.

Lors de sa garde à vue de 24 heures, le propriétaire du bar a reconnu avoir servi de l'alcool aux jeunes filles mais a déclaré ne pas avoir remarqué qu'elles étaient en état d'ivresse.

Il a été laissé libre et sera jugé prochainement devant le tribunal correctionnel. Son établissement devrait être fermé temporairement comme sanction administrative.