Marché du travail: Chérèque «souhaite» que la CFDT signe

— 

Les syndicats sont plutôt restés sur leur faim mercredi soir face aux contre-propositions patronales sur l'allongement de la période d'essai mais espèrent de nouvelles avancées jeudi, dernier jour prévu des négociations sur la modernisation du marché du travail.ariés.
Les syndicats sont plutôt restés sur leur faim mercredi soir face aux contre-propositions patronales sur l'allongement de la période d'essai mais espèrent de nouvelles avancées jeudi, dernier jour prévu des négociations sur la modernisation du marché du travail.ariés. — Olivier Laban-Mattéi AFP/Archives

Alors que trois syndicats ont déjà donné leur feu vert sur la réforme du marché du travail, validant de fait l'accord trouvé vendredi avec le patronat, la CFDT doit se prononcer jeudi. Sauf surprise, elle devrait rejoindre les autres signataires (CFTC, FO et CFE-CGC).

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, est pour. «On va en discuter aujourd'hui. Je suis secrétaire général, je souhaite qu'on le fasse», a-t-il répondu sur RMC. «C'est la recommandation que je ferai», a-t-il réitéré, mais «je respecte le débat», a-t-il précisé.

«Cet accord est équilibré», a-t-il répété, jugeant que le texte apporte «la souplesse, avec en contrepartie des avantages nouveaux pour les salariés, des droits qu'on emmène (en cas de licenciement) et le doublement de l'indemnité de licenciement.»

De son côté, la CGT a affirmé dès vendredi qu'elle ne signerait pas l'accord.